Assad défie encore les Etats-Unis au lendemain du "recul" d'Obama