Aucune stabilisation en vue dans l'éruption volcanique au Chili


L'éruption du massif volcanique du Puyehue-Cordon Caulle au Chili ne donne aucun signe de stabilisation. Elle devrait continuer de perturber le trafic aérien, ont annoncé mardi des experts.

L'éruption en cours depuis le 4 juin rejette un nuage de cendres dans l'atmosphère qui a déjà contraint à l'annulation de plusieurs centaines de vols, notamment en Argentine et en Uruguay, mais aussi jusqu'en Australie et en Nouvelle-Zélande.

"Il n'y a aucun signe de changement ou de stabilisation de la situation à court terme", a déclaré Enrique Valdivieso, directeur de l'institut chilien de géologie et des mines (Sernageomin).

Selon lui, les fines particules de cendres pourraient rester plusieurs mois en suspension. Mais il est difficile de prédire leur impact sur le transport aérien.

A Buenos Aires, les aéroports devaient rouvrir mardi soir. L'activité reprenait graduellement sur le principal aéroport international d'Uruguay.



(ats / 15.06.2011 05h37)