BONDS EUROPE/Les taux se détendent en zone euro, le Portugal sous 6%

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt se sont détendus mardi sur le marché obligataire en zone euro, celui du Portugal passant sous les 6%, après des emprunts de l'Espagne qui ont rassuré les investisseurs au lendemain d'une réunion de l'Eurogroupe sans grande surprise.

Vers 18H00 (17H00 GMT), le taux à 10 ans de l'Espagne baissait à 1,572% (contre 1,593%).

De même, le taux de l'Italie reculait à 4,201% (contre 4,226%).

"C'est un mouvement d'ensemble dont le déclencheur est la forte demande d'investisseurs étrangers pour un emprunt syndiqué de l'Espagne", explique Frédérik Ducrozet, économiste chez Crédit Agricole CIB.

Il rappelle que la demande a atteint 24 milliards pour cet emprunt à 10 ans passé directement auprès des banques.

L'Espagne profite désormais de conditions de marché favorables, car elle a remarqué "la demande étrangère de 60% lors de la syndication du 15 ans italien (mardi dernier, ndlr)", renchérissent les stratégistes chez Société Générale CIB.

Le pays a en outre démontré une nouvelle fois dans la matinée qu'elle parvenait à se financer sans problème depuis le début de l'année, en levant 2,785 milliards d'euros à court terme, à des taux en nette baisse.

Les investisseurs n'ont par ailleurs pas été surpris par la réunion des ministres des Finances de la zone euro lundi soir à Bruxelles, qui n'en a pas dit beaucoup plus sur l'union bancaire ni sur le sauvetage de Chypre.

La zone euro a toutefois tourné une page importante en élisant le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, 46 ans, à la tête de l'Eurogroupe, qui était présidé depuis sa création en 2005 par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker.

"Les réunions de l'Eurogroupe la nuit dernière n'ont pas secoué les marchés", résume Société Générale CIB.

Parmi les pays sous assistance financière, le taux du Portugal baissait à 5,888% (contre 6,092%), sous 6% pour la première fois depuis décembre 2010. Le Portugal et l'Irlande veulent un allongement des prêts accordés par leurs créanciers internationaux afin de favoriser leur retour sur les marchés financiers.

Pour sa part, l'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a maintenu la notation du Portugal, dans la catégorie des investissements spéculatifs.

Enfin, parmi les pays solides, l'Allemagne voyait son taux baisser à 1,572% (contre 1,593%), tout comme la France à 2,151% (contre 2,183%).

L'indice de confiance Zew des milieux financiers allemands a de nouveau progressé de manière spectaculaire et plus que prévu en janvier, au plus haut depuis mai 2010.

Hors zone euro, le taux britannique à 10 ans baissait à 2,019% contre 2,055%.

Aux Etats-Unis, où le marché rouvrait ses portes après être resté fermé pour le Martin Luther King Day la veille, le taux à 10 ans reculait à 1,836%, contre 1,842% vendredi, tout comme celui à 30 ans à 3,028%, contre 3,029%. Le taux à 3 mois baissait à 0,07%, contre 0,08% vendredi.

Sur le marché interbancaire, l'Euribor est resté stable à 0,209%, tout comme le Libor à 0,302%.

jq



(AWP / 22.01.2013 19h00)

News les plus lues