COTON/Revue hebdo: les cours repartent de l'avant à New York, bonnes ventes

(reprise de vendredi soir)

New York (awp/afp) - Les cours du coton échangé à New York sont repartis en nette hausse cette semaine, aidés par de bons chiffres sur les ventes à l'étranger de la fibre blanche produite aux Etats-Unis.

"Les exportations américaines continuent de surprendre positivement", remarquaient les analystes de Plexus Cotton. Selon le rapport hebdomadaire du ministère américain de l'Agriculture (USDA) publié jeudi, les Etats-Unis ont vendu quelque 230'000 balles de coton lors de la semaine close le 27 février et quelque 377'000 balles ont été expédiées

"Encore une fois, il y a eu 18 acheteurs différents, ce qui montre qu'il y a encore un intérêt important sur le marché pour le coton américain", ajoutaient-ils.

Ces bons chiffres sont une bonne nouvelle mais ils accentuent aussi les craintes de pénurie de coton dans les mois à venir, selon Sharon Johnson, agent de courtage pour KCG Futures.

"Il ne faut pas oublier que la production américaine (2013/2014) est à son plus bas depuis 29 ans. On ne peut pas vraiment se permettre de vendre beaucoup plus de coton, sans quoi les réserves vont descendre à un niveau trop bas", relevait-elle.

"On entend sur le marché des rumeurs sur le fait que quand les autorités américains dévoileront en mai le chiffre officiel du niveau de la production, il sera révisé en baisse de 200'000 balles. En temps normal ça ne fait pas une grande différence mais dans les conditions actuelles, si. On court le risque de ne pas avoir suffisamment de coton entre la fin de la récolte 2013/2014 et le début de la moisson du coton planté ce printemps, à l'automne prochain", expliquait la spécialiste.

Les investisseurs surveilleront donc de très près tout changement effectué par le ministère américain de l'Agriculture dans son rapport mensuel sur l'offre et la demande mondiale des produits agricoles attendu lundi.

Les cours de la fibre blanche profitaient aussi cette semaine de l'anticipation de la prochaine mise en oeuvre par la Chine de nouvelles mesures sur le marché du coton.

Depuis quelques années, pour garantir un prix d'achat suffisant à ses agriculteurs, les autorités chinoises leur achetaient en effet massivement du coton, créant des distorsions sur le marché mondial, et limitant fortement les importations.

Mais Pékin devrait, selon Sharon Johnson, procéder à partir du 1er avril à la vente d'une partie importante de ses réserves tout en facilitant l'achat de coton étranger, ce qui pourrait faire monter les prix sur le marché mondial.

La livre de coton cotée à New York pour livraison en mai, le contrat de référence actuellement, a terminé vendredi à 91,27 cents contre 87,14 cents à la clôture vendredi dernier, soit son plus haut niveau depuis août (+4,74%).

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'Orient, s'échangeait à 97,55 dollars les 100 livres contre 94,05 dollars vendredi dernier (+3,72%).

afp/rp



(AWP / 10.03.2014 06h21)

News les plus lues