Colère islamique: les manifestations marquent le pas