Credit Suisse et Qatar Holding renforcent leurs liens, coentreprise (synthèse)

Zurich (awp/ats) - Credit Suisse resserre ses liens avec Qatar Holding, l'un des plus gros actionnaires du numéro deux bancaire helvétique. Les deux partenaires fondent Aventicum Capital Management, une entreprise commune active dans la gestion institutionnelle. Basée à Doha, la société entamera ses activités début 2013.

La nouvelle entreprise entend proposer à sa clientèle institutionnelle des opportunités d'investissement au Proche-Orient, en Turquie ainsi que sur d'autres nouveaux marchés. Aventicum Capital Management prévoit l'ouverture d'un deuxième site en dehors de la région dans le courant de l'année 2013, a indiqué mardi Credit Suisse.

Contacté par l'ats, le porte-parole de Credit Suisse, Marc Dosch, n'a pas souhaité fournir plus d'informations concernant cette transaction. Pas plus qu'il n'a voulu indiquer la hauteur de la participation du numéro deux bancaire helvétique dans la coentreprise, la clef de répartition des bénéfices ou le montant de l'investissement, les parties ayant convenu de ne pas communiquer à ce sujet.

La nouvelle société disposera d'une licence délivrée par Qatar Financial Centre. La création de Aventicum constitue une étape importante dans le rayonnement de Doha en tant que centre financier dans la région, a relevé Ahmad Al-Sayed, le patron de Qatar Holding, cité dans le communiqué.

GROS ACTIONNAIRE

Fort de son savoir-faire en matière de gestion institutionnelle et de son expérience des marchés émergents, Credit Suisse représente le partenaire idéal, a poursuivi M. Al-Sayed. Aventicum sera dirigée par Aladdin Hangari, le directeur de Credit Suisse Qatar et Martin Keller, responsable des activités d'Asset Management de Credit Suisse en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

"Credit Suisse opère depuis plusieurs années au Proche-Orient ainsi que sur d'autres marchés émergents. La fondation d'Aventicum s'intègre dans cette stratégie", commente le patron du numéro deux bancaire helvétique Brady Dougan, également cité dans le communiqué.

Avec la fondation d'Aventicum, Credit Suisse resserre encore ses liens avec l'émirat du Qatar. Qatar Holding, son fonds souverain, représente l'un des principaux actionnaires de l'établissement zurichois depuis 2008, dans le sillage de l'effondrement de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.

Alors que le 16 octobre 2008, Credit Suisse annonçait l'entrée dans son capital du fonds souverain qatari, ce dernier investissant 10 milliards de francs dans l'établissement, la Confédération et la Banque nationale suisse volaient au secours du numéro un bancaire helvétique UBS, pour le sauver de la faillite.

PARTICIPATION RÉDUITE

A la faveur de son investissement, Qatar Holding contrôlait alors 8,9% du capital-actions de Credit Suisse, une participation qui gagnait encore 1% supplémentaire avec la souscription d'un emprunt convertible. A fin juillet 2012, le fonds souverain a réduit sa part à 6,173%.

ats/jq



(AWP / 06.11.2012 14h47)

News les plus lues