DETTE/Plan d'aide: la Grèce espère "une décision positive de l'Eurogroupe"

Athènes (awp/afp) - La Grèce espère que les ministres des Finances de la zone euro, qui doivent se réunir jeudi soir à Bruxelles, vont prendre "une décision positive" concernant le plan d'aide à la Grèce, a déclaré jeudi le ministre grec des Finances, Evangélos Vénizélos, avant de quitter Athènes.

"Je pars pour Bruxelles avec l'espoir que l'Eurogroupe va prendre une décision positive concernant le nouveau plan d'aide", a déclaré M. Vénizélos à l'issue d'une réunion marathon sur les mesures de rigueur avec le Premier ministre Lucas Papademos et la délégation des chefs de la troïka, UE-BCE-FMI, à Athènes.

Cette réunion dans la nuit de mercredi à jeudi a succédé à celle des dirigeants des trois partis gouvernementaux grecs mercredi soir, qui avaient discuté pendant huit heures avec M. Papademos en vue d'approuver les nouvelles mesures de rigueur réclamées par les créanciers du pays, une condition pour débloquer le nouveau prêt de 130 milliards d'euros, vital pour le pays.

La question de la réduction des retraites complémentaires a été le seul point d'achoppement des discussions mercredi soir entre le Premier ministre et les dirigeants des trois partis gouvernementaux grecs qui ne sont pas parvenus finalement à s'entendre sur un accord global sur la cure d'austérité à appliquer en Grèce.

Le socialiste Georges Papandréou, le conservateur Antonis Samaras et le leader d'extrême droite Georges Karatzaferis se sont mis d'accord sur "tous les points du plan sauf un", selon un communiqué des services de M. Papademos.

"Il reste encore des questions qui doivent être résolues jusqu'à la réunion de l'Eurogroupe", a souligné M. Vénizélos.

La réunion de l'Eurogroupe (ministres des Finances de la zone euro) doit avoir lieu jeudi à 17H00 GMT à Bruxelles tandis que le comité des créanciers privés ont annoncé qu'ils se retrouveraient jeudi à Paris "pour examiner le contenu des entretiens avec les acteurs publics".

jq



(AWP / 09.02.2012 06h23)

News les plus lues