Des avions de chasse tirent sur Alep

BEYROUTH (Sipa) — Des avions de chasse ont ouvert le feu mercredi sur Alep, a constaté la mission des observateurs de l'ONU en Syrie.

Lors d'un bref compte-rendu, la porte-parole de la mission Sausan Ghosheh s'est inquiétée de la situation dans la capitale économique du pays, qui subit de violents combats entre rebelles et forces gouvernementales pour la 12e journée consécutive. "Des armes lourdes, notamment des chars, des hélicoptères, et de l'artillerie" sont utilisées, a-t-elle déclaré.

"Hier, pour la première fois, nos observateurs ont vu des tirs depuis un avion de combat. Nous avons également désormais la confirmation que l'opposition est en position d'avoir des armes lourdes, dont des chars", a souligné Mme Ghosheh. "Il y a des pénuries de nourriture, d'essence, d'eau et de gaz".

Face à "la déterioration de la situation humanitaire" à Alep, le Programme alimentaire mondial (PAM) a décidé d'envoyer une aide d'urgence. L'agence onusienne a prévu de distribuer de la nourriture à près de 28.000 personnes, par l'intermédiaire du Croix rouge.

Par ailleurs, le ministère polonais des Affaires étrangères a annoncé que plus de 200 Ukrainiens et 15 Polonais étaient évacués d'Alep par un avion militaire ukrainie vers Kiev.

Les personnes évacuées, en majorité des Polonaises et des Ukrainiennes mariées à des Syriens, et leurs enfants, ont atteint l'aéroport d'Alep saines et sauves, a ajouté le porte-parole du ministère Marcin Bosacki.

A Damas, des combats entre forces gouvernementales et rebelles dans un quartier à majorité chrétienne ont fait un mort à l'aube mercredi, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Les affrontements dans le quartier de Bab Touma, dans l'est de la vieille ville de Damas, ont duré une demi-heure entre 3h et 4h du matin, ont rapporté des habitants.

ljg/AP-v415-v574-v568


(Sipa / 01.08.2012 15h45)