Grèce: les partis gouvernementaux s'effondrent selon des sondages


Les deux partis pro-austérité grecs, le Pasok (socialiste) et la Nouvelle Démocratie (droite), qui gouvernaient ensemble au sein d'une coalition depuis novembre 2011 se sont effondrés lors des législatives dimanche. Ils recueilleraient entre 31 et 37% des voix contre 77,4% en 2009, selon des sondages à la sortie des urnes.

S'il se confirmait, cet effondrement rendrait quasi impossible la formation d'un gouvernement de coalition par ces deux partis pour poursuivre la politique de rigueur dictée par l'UE et le FMI. Le scrutin a été dominé par la contestation de la politique d'austérité, donnant au petit parti de gauche radicale Syriza entre 15,5 et 18,5% des voix.

Le parti néo-nazi Chryssi Avghi (Aube Dorée) va lui entrer au parlement grec après avoir obtenu entre 6 et 8% des voix lors des législatives dimanche, selon un sondage à la sortie des urnes diffusé sur les chaÎnes de télévision. Ce parti plafonnait à 0,29% des voix aux dernières législatives de 2009.

Ce scrutin est dominé par la contestation de la politique d'austérité et l'implosion du vieux système politique, au risque de remettre en cause les efforts de redressement du pays au sein de l'euro.



(ats / 06.05.2012 18h44)