Incendies en Australie: un danger "sans précédent"


Les pompiers australiens ont renforcé leur dispositif dimanche pour contenir de vastes incendies dans la région de Sydney. Ils évoquent un danger "sans précédent" pour les populations. Plus de 200 habitations ont été détruites et 120 endommagées.

L'incendie le plus destructeur est survenu dans les Montagnes bleues, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Sydney. Il a dégagé un nuage de cendres et de fumée qui a plongé Sydney, la plus grande ville du pays, dans la pénombre.

Actuellement, une seule victime a été signalée. Un homme de 63 ans est décédé probablement d'une crise cardiaque en tentant de protéger sa maison contre les flammes au nord de Sydney.

Les pompiers ont bénéficié d'un répit vendredi et samedi à la faveur d'une baisse des températures et d'un affaiblissement du vent. Les conditions météorologiques devaient à nouveau se dégrader dimanche avec une remontée de la chaleur et des vents soufflant à plus de 100 km/h.

"Nous faisons face à une situation sans précédent en termes de risque et d'exposition pour la région des Montagnes bleues et de Hawkesbury", a prévenu le chef des pompiers de l'Etat, Shane Fitzsimmons. Il faut remonter à la fin des années 1960 pour retrouver des conditions aussi dramatiques même si ces derniers incendies sont "hors catégorie", selon lui.

Un avis d'évacuation a été émis dimanche matin pour le village de Bell dans les Montagnes bleues. Une interdiction absolue d'allumer des feux a été déclarée pour Sydney et ses environs.

Incendies fréquents

Des évacuations forcées seront décidées au cas par cas dans certaines zones menacées par des feux représentant un risque "beaucoup plus extrême" que par le passé, a indiqué le chef adjoint de la police locale, Alan Clarke.

Les incendies de brousse sont fréquents en Australie pendant l'été austral, de décembre à février. En 2009, l'un d'eux avait tué 173 personnes et réduit en cendres des milliers d'habitations dans l'Etat de Victoria (sud).



(ats / 20.10.2013 06h25)