Irlande: la troïka toujours satisfaite mais inquiète sur l'emploi

Dublin (awp/afp) - La troïka FMI-BCE-UE s'est une nouvelle fois déclarée satisfaite jeudi de l'application par l'Irlande de son programme de redressement économique mais a aussi renouvelé ses appels à une action en faveur de la croissance et de l'emploi.

"La mise en oeuvre du programme par l'Irlande demeure solide malgré un environnement difficile", notent le Fonds monétaire international (FMI), la Banque centrale européenne (BCE) et la Commission européenne à l'issue de leur septième mission d'évaluation à Dublin.

L'Irlande, dont les banques avaient été durement frappées par la crise financière, avait dû demander fin 2010 une aide à ses partenaires européens et au FMI. Le plan de sauvetage prévoyait 85 milliards d'euros d'aides sur trois ans, assorties de conditions draconiennes.

Les perspectives de croissance sont "modestes" pour le reste de l'année 2012 et pour 2013, notent les experts. L'économie a reculé de 1,1% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, selon les derniers chiffres publiés jeudi.

Le chômage, dont le taux a grimpé à 14,9% en juin, est également à un "niveau inacceptable", note la troïka. "La priorité reste de générer de la croissance et des emplois sur une base soutenable".

Alors que l'Irlande espère obtenir un assouplissement de son plan de sauvetage international, avec un allongement de la durée moyenne de remboursement des prêts accordés par l'UE, la mission d'évaluation souligne que des discussions sont en cours.

"Les équipes de l'UE, de la BCE et du FMI discutent avec les autorités de possibles solutions techniques pour encore améliorer le caractère pérenne du programme d'ajustement", note les experts, sans donner plus de détail pour l'instant.

rp



(AWP / 12.07.2012 17h00)