Italie: Moody's envisage d'abaisser la note de dette de l'Italie

reprise de vendredi soir

Washington (awp/afp) - L'agence d'évaluation financière Moody's a indiqué vendredi qu'elle envisageait d'abaisser la note de dette de l'Italie, actuellement fixée à "Aa2", en raison des risques pesant sur la croissance, les marchés financiers et la capacité du gouvernement à réduire le déficit.

Moody's a annoncé dans un communiqué avoir placé "sous surveillance en vue d'un éventuel abaissement" la note de la dette publique italienne à long terme, qui est la troisième meilleure possible sur son échelle, après "Aaa" et "Aa1".

Elle a invoqué "les défis pour la croissance économique dus aux faiblesses structurelles et une probable hausse des taux d'intérêt au fil du temps".

Elle s'inquiète des "risques pesant sur la mise en oeuvre des projets de rééquilibrage du budget nécessaires pour réduire le niveau de la dette de l'Italie et maintenir le coût de son refinancement à des niveaux abordables".

Cet avertissement est lancé après deux défaites électorales retentissantes pour le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, le 30 mai avec des élections municipales qui ont vu son fief de Milan passer à gauche, et le 14 juin avec une écrasante majorité ayant voté "non" à trois référendums (94 à 96% selon la question).

"L'adoption de nouvelles politiques budgétaires de rigueur pourrait se révéler difficile à court terme car le soutien électoral du gouvernement est en train de s'affaiblir", a prévenu Moody's.

Faisant allusion à la crise dans d'autres pays de la zone euro, Moody's envisage "une évolution [défavorable] des conditions de financement pour les Etats européens ayant de hauts niveaux de dette".

"Le maintien sur le marché d'une demande stable pour la dette italienne est incertain, avec les rendements actuels. Même si les mesures politiques à venir au sein de la zone euro pourraient atténuer les craintes des investisseurs et stabiliser les coûts de financement, l'inverse est également possible", a précisé l'agence.

Le 20 mai, une autre des trois grandes agences de notation, Standard and Poor's, avait également indiqué qu'elle envisageait d'abaisser la note de dette de l'Italie. Elle évalue plus sévèrement la solvabilité, à "A+", cinquième meilleure note possible sur son échelle et l'équivalent de "A1" chez Moody's.

La note de l'Italie chez Moody's n'a pas bougé depuis mai 2002, époque à laquelle elle avait été relevée d'un cran.

Selon des estimations publiées vendredi par le Fonds monétaire international, l'Italie devrait accuser cette année un déficit budgétaire équivalent à 4,1% de son produit intérieur brut, et sa dette publique devrait atteindre 120,6% du PIB.

rp



(AWP / 20.06.2011 06h21)