L'affaire Hollande/Gayet a peu d'impact sur l'opinion


La médiatisation de la liaison supposée entre François Hollande et la comédienne Julie Gayet a peu d'impact sur l'image du chef de l'Etat, selon un sondage Ifop pour le "Journal du dimanche". Plus de trois quarts des Français estiment qu'il s'agit d'une affaire privée.

Quelque 84% des personnes interrogées répondent que l'opinion qu'elles ont du chef de l'Etat n'a pas changé après l'article du magazine "Closer". En revanche, 13% disent qu'elle a changé en mal et 3% en bien.

Plus des trois quarts (77%) des Français estiment qu'il s'agit d'une "affaire privée qui ne concerne que François Hollande". Et 23% qu'il s'agit d'une "affaire publique, la vie privée du président concernant tous les Français".

"Pour l'instant, les révélations sur sa liaison avec Julie Gayet n'ont pas d'effet sur l'opinion. En fait, il est tellement impopulaire que ça ne change rien", analyse Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop.

Jérome Fourquet, directeur du département Opinion du même institut, souligne néanmoins que toute la communication élyséenne risque "d'être parasitée par cette affaire" alors que François Hollande donnera une conférence de presse mardi.

Impopularité record

Il a ajouté sur BFM-TV qu'à terme, cette affaire pourrait accréditer l'idée que François Hollande manque de "stature présidentielle".

Confronté à une impopularité record après vingt mois au pouvoir, François Hollande compte sur la conférence de presse de mardi pour rebondir après une fin d'année marquée, sur le plan intérieur, par des résultats peu convaincants sur le front du chômage, première préoccupation des Français.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 10 et 11 janvier auprès d'un échantillon de 1025 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.



(ats / 12.01.2014 11h29)