La voiture électrique se dote d'un réseau national de recharge


La première pierre d'un réseau national de recharge rapide pour voitures électriques a été posée mercredi au Stade de Suisse à Berne. La Suisse est l'un des premiers pays au monde à se doter d'une infrastructure couvrant tout le territoire, selon l'organisation Swiss eMobility.

Le projet "EVite", financé par le secteur privé, comble une lacune importante et pose un jalon sur l'agenda énergétique de la Confédération. Avec une recharge intermédiaire de 20 à 30 minutes, il sera possible de traverser toute la Suisse à l'énergie électrique.

Dans une première phase, au moins 150 colonnes de recharge seront installées jusqu'à la fin 2013, avec un coût de près de 50'000 francs par borne. Ce réseau de base sera étendu à l'ensemble du pays.

Les points de recharge EVite conviendront à toutes les voitures électriques vendues en Suisse. Selon les pronostics, 130'000 de ces véhicules devraient rouler sur les routes helvétiques en 2020.

Partenaires

Des stations-service, des garages et autres entreprises peuvent faire installer des bornes de recharge à leurs propres frais. Le revenu qu'ils pourront en tirer par la suite n'est pas encore défini, a expliqué à l'ats le secrétaire général de Swiss eMobility Jörg Beckmann. Il est envisageable qu'ils fixent eux-même les tarifs.

Des discussions sont en cours avec plusieurs partenaires, qui sont le TCS, Alpiq E-Mobility, GroupeE, Swisscom, Nissan Suisse, ABB, AMAG, EVTEC, EKZ, ewz et SOCAE Energy Switzerland.



(ats / 21.11.2012 12h16)

News les plus lues