Le Portugal doit encore regagner la confiance des marchés (FMI)

Lisbonne (awp/afp) - Le Portugal, actuellement sous assistance financière, doit encore regagner la confiance des investisseurs pour pouvoir se refinancer sur les marchés privés de la dette en 2013, a estimé le représentant du FMI au sein des créanciers du Portugal.

"Il n'y a pas encore suffisamment de confiance. Mais au fur et à mesure que le programme (d'ajustement) produira des résultats, le Portugal sera en mesure de revenir sur les marchés", a estimé l'Ethiopien Abebe Selassie, représentant le FMI au sein de la "Troïka" (UE-FMI-BCE), dans un entretien avec le quotidien Diario economico publié mardi.

"Cela va être difficile", a-t-il toutefois souligné alors que le plan de sauvetage du Portugal prévoit un retour sur les marchés privés de la dette en septembre 2013.

Après avoir obtenu lundi un nouveau satisfecit de ses créanciers, un an après l'obtention d'un plan de sauvetage de 78 milliards d'euros en échange d'un vaste programme de rigueur et de réformes, le Portugal a prévu d'emprunter mercredi entre 1,2 et 1,5 milliard d'euros en bons du trésor à 6 et 12 mois.

Le Portugal, qui ne se finance plus sur les marchés financiers à long terme en raison des taux élevés qui lui seraient exigés, continue d'émettre de la dette à court terme afin de rester en contact avec les investisseurs internationaux.

"Il y a un ensemble de mesures qui peuvent être prises pour favoriser le retour aux marchés l'année prochaine", a estimé par ailleurs le responsable du FMI.

"Le gouvernement a par exemple tenté d'allonger les maturités des bons du trésor. Il y a un an encore personne ne pensait que le Portugal pourrait émettre des bons du trésor à 18 mois", comme cela s'est produit le 4 avril dernier, a-t-il rappelé.

Le représentant du FMI a souligné que si le Portugal rencontrait des difficultés à revenir sur les marchés, "les responsables de la zone euro étaient prêts à le soutenir" à condition "qu'il mette en oeuvre le programme" d'ajustement exigé par les bailleurs de fonds.

tt



(AWP / 05.06.2012 12h15)