Le chômage pourrait monter à 15% si François Hollande est élu

PARIS - A moins de deux mois du premier tour de l'élection présidentielle, le dernier baromètre économique BVA-Avanquest pour BFM TV et Challenge ne s'intéresse plus qu'aux deux principaux candidats.

Selon cette source, François Hollande est à l'heure actuelle jugé plus crédible que Nicolas Sarkozy sur l'économie, la lutte contre le chômage et la capacité de rassembler les Français.

Pour lutter contre le chômage, les sondés sont 57% à accorder leur confiance à François Hollande et 30% à Nicolas Sarkozy. Les Français jugent François Hollande plus fiable que l'actuel chef de l'Etat pour faire des propositions crédibles (54%/ 34%), prendre des réformes positives pour le pays (53%/36%) et lutter contre les déficits et la dette (50%/38%).

Au delà des baromètres et sondages, les prévisions demeurent en revanche inverses du côté des analystes financiers et économistes étrangers, dont certains anticipent, en cas de victoire de François Hollande, un taux de chômage approchant les 15% d'ici la fin 2014. Cette hypothèse demeure alimentée par une rapide perte de confiance des principaux partenaires européens sur la question de la maîtrise budgétaire et surtout par un contexte fiscal profondément négatif et démotivant pour l'ensemble des dirigeants d'entreprises.

Cette "désertion" du patronat priverait dès lors la France de tout moteur naturel de croissance et d'innovation, simultanément à un manque de capacité de relance budgétaire du fait que le gouvernement Hollande resterait sous forte pression européenne. Un taux de chômage de 15% à l'orée 2015 semble ressortir comme un scénario malheureusement envisageable pour nos voisins français, à mi-chemin entre le taux actuel et celui en Espagne.

 

(Rom/agences) 

 



News les plus lues