Ligue 1: Saint-Etienne écoeure Nancy 4-0

SAINT-ETIENNE (Sipa) — Saint-Etienne s'est joué de Nancy 4-0 vendredi en match avancé de la 8e journée du championnat de France grâce à des buts de Brandao, Romain Hamouma et Pierre-Emerick Aubameyang.

Les Verts remontent provisoirement à la 7e place au classement général tandis que Nancy reste coincé dans la zone de relégation avec quatre points.

"Il nous manquait le geste final, d'être opportuniste et d'être efficace. On l'a été sur la première demi-heure. Après, le match n'a plus été le même", a déclaré l'entraîneur stéphanois Christophe Galtier en conférence de presse. "C'est surtout dans la préparation du match, évacuer ce sentiment de frustration qu'on avait eu sur les derniers matches".

L'association du puissant Brandao avec le vif Aubameyang a fait des ravages dans la défense nancéienne. L'attaquant brésilien coupait un centre d'Aubameyang à la 6e minute, mais sa tête était trop enlevée. Brandao réglait la mire sur une offrande de Jonathan Brison pour ouvrir la marque d'une tête piquée au ras du poteau (9e).

Hamouma a ensuite profité de la passivité de la défense lorraine pour doubler la mise. Devançant la sortie du gardien Damien Grégorini, l'ancien Caennais reprenait de la tête un centre de Renaud Cohade (19e).

Brandao enfonçait Nancy en sautant plus haut que Joël Sami pour propulser au fond des filets un centre d'Aubameyang (21e). L'attaquant gabonais y allait de son but en prenant de vitesse André Luiz pour battre Grégorini d'un extérieur du droit (25e).

Accusant quatre buts de retard au bout de 25 minutes à peine, les Nancéiens pouvaient se mordre les doigts d'avoir manqué l'ouverture du score. Parti à la limite du hors-jeu, Benjamin Moukandjo voyait son tir à ras de terre dévié par Stéphane Ruffier sur son poteau droit (8e).

Dans un sursaut d'orgueil, Nancy a tenté de répliquer par une reprise de Lossémy Karaboué (38e) puis une tête d'André Luiz (40e), mais sans réussite.

Grégorini a limité les dégâts avec des arrêts décisifs. Le portier lorrain détournait du bout des doigts un tir en pivot de Brandao (31e). Il sauvait ensuite du pied une frappe d'Aubameyang à bout portant (43e) avant de dévier sur le poteau une tentative de Josuha Guilavogui (45e).

Le calvaire nancéien s'est poursuivi en seconde période avec l'expulsion de Simon Zenke pour un tacle en retard sur le défenseur stéphanois Faouzi Ghoulam (68e).

Le club lorrain a encaissé sa 6e défaite consécutive en Ligue 1.

"Le problème, c'est collectif. On fait pas grand chose. On a du mal. On voit qu'on perd énormément de duels", a expliqué le Nancéien Jordan Lotiès. "Tout le monde a envie. Tout le monde tire dans le même sens. A l'entraînement, on bosse, on bosse. Et à chaque fois qu'on arrive au match, on n'y arrive pas. On n'arrive pas à trouver la solution. C'est compliqué".

La 8e journée continue samedi avec les rencontres Montpellier-Evian, Bastia-Troyes, Lille-Ajaccio, Reims-Nice, Sochaux-Rennes et Toulouse-Valenciennes. Elle s'achèvera dimanche avec la visite de Lyon à Lorient, la réception de Bordeaux à Brest et le choc au Stade Vélodrome entre le leader, Marseille, et son dauphin, le Paris Saint-Germain.

tr/


(Sipa / 05.10.2012 23h45)