PRESSE/BNS/Hildebrand: Christoph Blocher contre-attaque par la Weltwoche

Zurich (awp) - La "Weltwoche", proche de l'UDC, a fourni mercredi de nouvelles informations sur les délits d'initiés supposés de Philipp Hildebrand, président du directoire de la Banque nationale suisse (BNS). L'hebdomadaire avance les points suivants, dans l'ordre, en avance sur son édition à venir du 5 janvier de demain jeudi.

COMPTE AU NOM DE PHILIPP HILDEBRAND

Le compte dont il est question est au nom de Philipp Hildebrand, et non pas à celui de sa femme Kashya Hildebrand. Les ordres d'achat ont été donnés par le président de la BNS lui-même, indique la Weltwoche.

M. Hildebrand a réalisé plusieurs transactions entre mars et octobre 2011. Il s'agit par exemple pour mars d'achats de 1,1 mio USD.

Le 15 août 2011, soit trois semaines avant que le taux plancher CHF/EUR ne soit fixé, M. Hildebrand a acheté en deux tranches pour 400'000 CHF, soit 504'000 USD, au cours de dollar à 0,7929.

Le 4 octobre 2011, trois semaines après la fixation du taux plancher, M. Hildebrand a réalisé cette position en dollar avec un gain de 75'000 CHF, au cours de 0,9202 USD pour 1 CHF.

LE CONSEILLER CLIENTELE DE SARASIN DEPOSE PLAINTE POUR DELIT D'INITIE

Le conseiller client de la banque Sarasin, qui avait conscience de violer le secret bancaire, s'est dénoncé lui-même.

Il a déposé plainte contre Philipp Hildebrand pour violation des règles de la Bourse suisse en rapport avec les délits d'initiés.

Ces nouvelles révélations de la "Weltwoche" concernant les transactions litigieuses du président de la BNS Philipp Hildebrand ne sont pas encore confirmées, a indiqué pour sa part ATS.

Pour l'heure, la banque nationale suisse ne fait aucun commentaire sur ces nouvelles accusations, selon cette agence. La BNS renvoie uniquement à son communiqué du 23 décembre.

tt/fah



(AWP / 04.01.2012 10h53)

News les plus lues