PRESSE/Orange/Président: Sunrise risque de s'éparpiller, plus de fusion

Zurich (awp) - Thomas Sieber, président d'Orange, critique la concurrence, dans une interview à la "Handelszeitung" (édition à paraÎtre le 21 mars). Sunrise essaie d'imiter Swisscom et veut être actif sur tous les fronts, a-t-il relevé. "A mon avis, le risque est élevé que Sunrise s'éparpille". Orange se concentre en revanche entièrement sur la téléphonie mobile, son métier de base.

M. Sieber a aussi abordé la question de la suppression de jusqu'à 140 emplois chez Orange: "Nous sommes devenus plus efficaces et plus clairement focalisés sur le mobile, si bien que nous avons renoncé à certaines activités et pu modifier notre base de coûts", a-t-il précisé.

Avec le changement de propriétaire et l'arrivée d'Apax, l'environnement a changé. Avec France Télécom comme propriétaire, Orange suivait une stratégie globale et l'appliquait sur le marché suisse. "Il fallait faire des compromis à gauche et à droite", selon le président. Désormais, le management détermine avec Apax ce qu'il faut pour la Suisse.

Enfin, M. Sieber a catégoriquement exclu la possibilité d'une nouvelle tentative de fusion avec Sunrise: "Apax mise très clairement sur le cavalier seul".

mk/rp/al



(AWP / 20.03.2013 16h16)