Plus de la moitié des Français donateurs diminuent ou arrêtent de donner en 2012 (sondage)

PARIS (Sipa) - Plus de la moitié des Français qui donnent aux associations prévoient de diminuer voire d'arrêter leurs dons aux associations en 2012, selon un sondage Mediaprism/France générosités publié mercredi dans le Parisien/Aujourd'hui en France.

Selon l'Observatoire des générosités, lancé demain par l'association France générosités, 31% des donateurs prévoient de diminuer leurs dons cette année, que ce soit en temps, en argent ou en nourriture, et 22% envisagent de ne plus en faire du tout.

Ces six derniers mois, 87% des Français ont donné, que ce soit de l'argent (43%), des vêtements ou de la nourriture (73%), leur sang (9%) ou du temps (53%), selon l'Observatoire des générosités qui note que plus d'un Français sur deux (59%) reconnaît qu'il se prive désormais plus qu'avant.

En 2010, les Français avaient donné 1,955 milliards d'euros.

Selon Françoise Sampermans, présidente de France générosités, "les dons n'ont cessé d'augmenter de 7 à 10% par an en moyenne" avant qu'elle ne constate une "stagnation" en juin dernier et aujourd'hui des "chiffres très inquiétants" pour la fin de l'année. "Nous n'avons jamais vu ça", explique-t-elle au Parisien, estimant que la crise est notamment responsable.

Toutes les associations ne sont pas touchées de la même façon: "Les gens font (...) plus d'efforts quand il s'agit de solidarité comme l'aide à l'enfance ou la recherche médicale, alors que les organismes consacrés à l'environnement et à l'aide internationale sont un peu délaissés", précise Mme Sampermans.

Ce sondage a été réalisé entre le 28 septembre et le 8 octobre 2012 sur un échantillon de 1.160 personnes représentatif de la population française.

mn/par




(Sipa / 24.10.2012 08h02)