GENEVE - Dans un communiqué de presse adressé ce jour aux médias, le leader spirituel du Mouvement Raëlien affirme que nos cheveux agiraient comme des antennes.

"Certains rapports récents ont révélé que les autochtones américains enrôlés dans l'armée pendant la guerre du Vietnam comme pisteurs, n'ont pas simplement été « autorisés » à garder leurs cheveux longs, mais ont été « tenus » de garder leurs cheveux longs.

Selon ces mêmes rapports, si on coupait les cheveux des recrues autochtones selon les coupes militaires habituelles, ces derniers ne pouvaient plus "sentir" l'ennemi, ils ne pouvaient plus accéder à un "sixième sens", leur "intuition" n'était plus fiable, ils ne pouvaient plus aussi bien "lire" les signes subtils, ni accéder à de l'information extrasensorielle subtile".

Selon Raël, nos cheveux agiraient comme des antennes :

« Le cerveau de l'homme est comme un gros émetteur capable d'envoyer une multitude d'ondes et de pensées très nettes. La télépathie n'est en fait rien d'autre. Mais cette espèce d'émetteur a besoin d'antennes. Les antennes, ce sont les cheveux et la barbe. D'où l'importance de ne pas raser le système pileux d'un être qui aura à s'en servir. Vous avez sûrement remarqué que beaucoup de vos savants avaient des cheveux très longs et souvent une barbe; les prophètes et les sages également. Vous comprenez mieux pourquoi maintenant ».

"Ils expliquent également l'histoire biblique de Samson ayant perdu son pouvoir après qu'on lui ait coupé les cheveux. « Il pouvait communiquer avec nous directement, par télépathie, grâce à ses "antennes" naturelles : ses cheveux. Et les créateurs pouvaient alors lui venir en aide dans les moments difficiles. Quand Dalila lui eut coupé les cheveux, il ne put plus appeler à l'aide, mais quand ses cheveux eurent repoussés, il retrouva sa "force", c'est-à-dire qu'il put appeler à l'aide les créateurs qui firent s'abattre le temple dont il touchait les colonnes ".