Saab/Faillite: la justice américaine rejette une plainte contre GM

La Haye (awp/afp) - Un tribunal américain a rejeté la plainte déposée en août dernier par les constructeurs automobile néerlandais Spyker et Saab contre General Motors qu'ils accusaient d'avoir délibérément causé la faillite du groupe suédois afin de dominer le marché chinois, ont annoncé les deux plaignants mardi.

Le tribunal du Michigan (midwest) a "tranché en faveur du défendeur GM", écrit Spyker, une marque de voiture de sport haut de gamme, qui avait racheté pour quelque 400 millions de dollars Saab, au bord de la faillite, à GM en 2010.

Spyker indique qu'il va analyser la décision du tribunal avant de décider de faire appel ou pas.

La plainte, déposée début août, affirmait que GM avait "interféré de manière délictuelle" dans un projet de transaction "qui aurait permis à Saab de se restructurer et de rester solvable", car il voulait pouvoir "dominer le marché chinois".

Les deux sociétés réclamaient 3 milliards de dollars (2,41 milliards d'euros) en dommages et intérêts à GM qui, assuraient-ils, avait bloqué un accord entre Saab et le groupe chinois Youngman afin de pouvoir "dominer le marché automobile chinois".

GM avait réfuté en bloc ces accusations. Pour le groupe américain, "Saab (lui) avait octroyé un droit contractuel de donner ou pas son accord à la transaction proposée".

Parallèlement à l'accord de vente de Saab en 2010, les deux parties avaient aussi conclu que le constructeur suédois pouvait continuer à utiliser des technologies de GM nécessaires à sa production, mais l'américain pouvait y mettre fin si le suédois changeait de mains.

Saab s'était déclaré en faillite le 19 décembre 2011 après qu'une tentative de lever des fonds en Chine, avec notamment le groupe Youngman, avait été contrariée par General Motors, l'ancien propriétaire de Saab, qui avait refusé à plusieurs reprises un transfert de brevets.

Fondé en 1937 avec l'aide du gouvernement suédois pour fabriquer des avions, Saab s'était ensuite diversifiée dans l'automobile. Si elle est appelée à disparaÎtre dans cette branche, la marque Saab demeure dans le secteur de l'aéronautique avec Saab AB.

mm



(AWP / 11.06.2013 10h50)

News les plus lues