Siemens compte supprimer 1100 postes dans l'énergie en Allemagne

Francfort (awp/afp) - Le conglomérat industriel allemand Siemens, qui mène actuellement un programme d'économies conséquent, a l'intention de supprimer d'ici 2014 "environ 1100 postes" dans sa branche énergétique en Allemagne, a déclaré jeudi à l'AFP un porte-parole du groupe.

La plupart de ces suppressions de postes, qui devront être réalisées "sans licenciements secs", toucheront principalement les divisions d'énergie fossile et d'hydrocarbures, a-t-il ajouté.

Siemens essayera en priorité de relocaliser les salariés touchés par ces réductions de personnel dans d'autres divisions, a-t-il précisé. "Des négociations sont en cours avec les représentants du personnel", a-t-il ajouté.

Au total, le groupe emploie quelque 28'000 salariés en Allemagne dans sa branche énergétique. Siemens est également présent dans les énergies renouvelables (éolien et hydroélectricité) mais a annoncé en octobre son intention de vendre ses activités dans le solaire.

Début novembre, le groupe de Munich (sud) a annoncé un vaste plan d'économies de 6 milliards d'euros pour regagner en rentabilité et se recentrer sur ses activités de coeur de métier d'ici fin 2014, sans préciser l'ampleur de son probable impact social. Sa branche énergétique est particulièrement visée par ses plans de restructuration.

ds



(AWP / 20.12.2012 17h49)