Sunrise investit un demi milliard de francs en infrastructures


Le numéro deux suisse des télécoms compte investir cette année et la suivante un demi milliard de francs en infrastructures. La plus grande part est destinée au réseau de téléphonie mobile, indique le nouveau patron Libor Voncina dans une interview publiée dimanche dans la "SonntagsZeitung".

L'opérateur avait déjà annoncé vouloir étoffer ses investissements jusqu'à 280 millions de francs pour l'exercice en cours. Pour rappel, ceux-ci se sont envolés en 2012 de 48% à quelque 225 millions, principalement pour l'extension du réseau UMTS et les projets pilotes pour le réseau de la dernière génération (LTE).

Sunrise veut en outre renforcer son service à la clientèle. En parallèle, les prix devraient continuer à baisser. "Non seulement les appels seront moins chers mais aussi le transfert de données. Chaque année, les prix reculent d'un bon 3%, selon Libor Voncina.

"Pas de limite dans le temps"

Le Slovène a repris mi-janvier la tête de l'opérateur. Contrairement à son prédécesseur, son contrat n'est pas à durée déterminée. "Un tel poste exige toute l'attention, et cela n'a pas de limite dans le temps", déclare-t-il.

Le nouveau patron veut ramener le calme dans l'entreprise qui a vécu une forte rotation de personnel. "J'ai l'intention de travailler avec les collaborateurs actuels". Une nouvelle coupe dans les effectifs n'est pas à l'ordre du jour, après une restructuration qui a coûté 140 postes.

Pour mémoire, grâce à la reprise de NextiraOne (Suisse), Sunrise a poursuivi sa croissance l'an passé. Son chiffre d'affaires a franchi la barre des 2 milliards de francs, pour un résultat d'exploitation (EBITDA) record, en hausse de 3,9% à 631,1 millions.



(ats / 07.04.2013 12h55)