Tempête tropicale Isaac: quatre Etats américains en état d'alerte

KEY WEST, Floride (Sipa) — Quatre Etats américains, la Louisiane, le Mississippi, l'Alabama (sud) et la Floride (sud-est) étaient en alerte lundi à l'approche de la tempête tropicale Isaac, qui devrait selon les prévisions se renforcer dans les prochaines heures et devenir un ouragan dans le Golfe du Mexique.

A 5h lundi matin (9h gmt, 11h en France), le centre de la tempête se trouvait à 290km au sud-ouest de Fort Meyers (Floride) et à 650km au sud-est de l'embouchure du fleuve Mississippi, selon le Centre national des ouragans (NHC) à Miami et progressait vers l'ouest-nord-ouest à 22km/h. Isaac s'accompagnait de vents soutenus de 100km/h et de fortes pluies, dans un rayon de 320km autour du centre de la tempête. Cela signifie qu'elle peut provoquer des dégâts importants sur une vaste étendue, y compris sur des endroits ou localités non survolés directement par le coeur de la dépression.

D'après le NHC, Isaac devrait se renforcer dans les eaux chaudes du Golfe du Mexique et se transformer en ouragan de catégorie 2, avec des vents soutenus de 154 à 177km/h. Il pourrait toucher mardi soir les côtes du nord du Golfe, quelque part entre La Louisiane et la Floride -il est encore trop tôt pour le déterminer, d'après le NHC.

Le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal a déclaré l'état d'urgence, et 53.000 habitants de St Charles Parish près de La Nouvelle Orléans ont été invités à partir en prévision de la tempête. Il y a presque sept ans jour pour jour, le 29 août 2005, l'ouragan Katrina s'était abattu sur la Louisiane, provoquant notamment des inondations dévastatrices à la Nouvelle-Orléans.

L'état d'urgence a également été déclaré dans les Etats du Mississippi et de l'Alabama, où les compagnies pétrolières ont commencé à évacuer les employés des plate-formes dans le Golfe du Mexique. En Floride, où l'état d'urgence est en vigueur depuis samedi, Isaac est passé dimanche sur l'archipel des Keys, à la pointe sud de la péninsule, sans faire de victimes ni de dégâts majeurs.

Quelque 16.000 personnes ont été temporairement privées d'électricité dans le sud de la Floride, et 555 vols ont été annulés à l'aéroport international de Miami. A Tampa, la convention nationale du parti républicain s'ouvre formellement lundi, mais les événements programmés dans la journée sont reportés à mardi.

Samedi, la tempête tropicale a fait huit morts à Haïti, pays qui se remet à peine du séisme dévastateur de 2010. Selon la Protection civile haïtienne, la tempête a causé en outre des "dégâts considérables" à l'agriculture et à des habitations. Plus de 15.000 personnes ont été évacuées, fuyant les inondations.

Des dizaines de tentes abritant des rescapés du séisme de 2010 ont été détruites par les intempéries, tandis que la crue du Grise au nord de la capitale Port-au-Prince a inondé le bidonville de Cité-Soleil. En République dominicaine, pays voisin de Haïti sur l'île d'Hispanolia, deux hommes sont morts emportés par des cours d'eau en crue en raison des fortes pluies, a annoncé dimanche la police.

La tempête a également balayé samedi la pointe orientale de Cuba, reversant des arbres et lignes électriques. Les autorités locales n'ont pas fait état de victimes.

ll/AP-v0157


(Sipa / 27.08.2012 13h01)