UE: la Banque du Canada pour une refondation de l'union monétaire

Montréal (awp/afp) - Le gouverneur de la banque centrale canadienne, Mark Carney, a appelé mardi à une refondation de l'union monétaire européenne sur "des mécanismes budgétaires crédibles et des économies plus flexibles".

"La situation en Europe est fragile, mais remédiable; elle est gérable si l'on s'y met", a déclaré le gouverneur de la Banque du Canada à un parterre d'hommes d'affaires au Nouveau-Brunswick (est).

"Nous avons besoin d'un plan détaillé en matière de fonds propres pour les banques européennes et - ce point est crucial - d'un important filet de sécurité en matière de financement pour les pays souverains d'Europe", a-t-il ajouté.

"Les autorités européennes doivent prendre le temps de refonder leur union monétaire sur des mécanismes budgétaires crédibles et des économies plus flexibles, capables de s'ajuster rapidement aux variations inévitables de la compétitivité interne en Europe", a-t-il dit.

"Au cours de l'été, a-t-il poursuivi, les perspectives économiques se sont détériorées à l'échelle du globe, la crise de la dette souveraine en Europe s'est intensifiée et la confiance des investisseurs dans la capacité de réaction des décideurs publics a été ébranlée".

M. Carney a rappelé qu'aux États-Unis, l'économie avait perdu de son élan et qu'elle pourrait stagner. Cependant, "à ce stade-ci, la Banque du Canada n'entrevoit pas de récession aux États-Unis, quoique le risque se soit manifestement accru", a-t-il indiqué.

Un nouveau ralentissement aux États-Unis aurait de plus grandes répercussions sur le Canada qu'un affaiblissement de la croissance en Europe, a-t-il noté.

rp



(AWP / 20.09.2011 19h01)