USA: le moral des ménages chute en décembre, plombé par le débat budgétaire

(texte complété avec des commentaires d'analystes)

Washington (awp/afp) - Le moral des ménages a chuté fortement aux Etats-Unis en décembre, pour le deuxième mois consécutif, selon l'indice de confiance des consommateurs américains publié jeudi par le Conference Board qui invoque notamment "les incertitudes entourant le +mur budgétaire+".

Cet indice a perdu 6,4 points par rapport au mois précédent pour s'établir à 65,1, après une révision en forte baisse des chiffres de novembre. La prévision médiane des analystes donnait le chiffre de décembre à 70,0.

"Le renversement soudain des attentes des consommateurs a été probablement provoqué par les incertitudes entourant le +mur budgétaire+", indique le Conference Board dans son communiqué.

La chute est "principalement liée" à cette question et à "la crainte d'une hausse des impôts", confirme Jim Dorsey, analyste chez IHS.

Faute d'accord d'ici à lundi entre démocrates et républicains sur le budget, les Etats-Unis seront soumis dès le 2 janvier à une cure d'austérité forcée, faite de hausses d'impôts et de coupes dans les dépenses publiques.

"Depuis l'élection présidentielle (en novembre), les Américains sont de plus en plus inquiets pour leurs finances personnelles, le climat des affaires et les perspectives économiques", ajoute M. Dorsey.

Alors que les négociations semblent piétiner, plusieurs experts ont déjà prévenu que l'économie américaine pourrait retomber en récession si le "mur budgétaire" n'était pas évité.

Le Conférence Board, qui avait fait état le mois dernier d'un indice en hausse pour le troisième mois d'affilée, à son niveau le plus élevé depuis février 2008 (73,7), a annoncé jeudi que le moral des ménages avait en fait baissé en novembre à 71,5.

La nouvelle baisse de décembre porte cet indicateur à son plus bas depuis août (61,3, chiffre révisé).

"Un déclin similaire avait été constaté en août 2011 pendant les discussions sur le plafond de la dette", a relevé le Conference Board, spécialisé dans les enquêtes de conjoncture.

Les analystes de Nomura blâment eux aussi l'absence d'avancées dans les négociations sur le budget. "Les inquiétudes sur la question de savoir si le Congrès réussira à contourner le +mur budgétaire+ sont en train de grandir et les ménages sont de moins en moins confiants", écrivent-ils dans une note.

"Nous allons commencer l'année sans parachute" de sécurité, résume l'économiste indépendant Joel Naroff.

Les experts relèvent toutefois une bonne nouvelle. Si les consommateurs sont pessimistes sur leurs perspectives à court terme, ils sont "plus optimistes" que le mois dernier en ce qui concerne la situation des affaires et du marché du travail, souligne le Conference Board.

"Ils ont le sentiment que les perspectives sur l'emploi ont l'air beaucoup plus encourageantes par rapport à novembre et surtout comparé à un an auparavant", note Jim Dorsey, évoquant "une lueur d'espoir dans l'obscurité".

ds



(AWP / 27.12.2012 19h20)