Un million de manifestants à Buenos Aires


Un million d'Argentins sont descendus jeudi soir dans les rues de Buenos Aires pour l'une des plus importantes manifestations antigouvernementales depuis des années. Celle-ci illustre l'ampleur de la colère de l'opinion face à la dégradation de la situation économique et la perspective de réformes impopulaires.

La manifestation s'est déroulée dans le calme. Nombreux étaient les participants à frapper des casseroles, forme traditionnelle de protestation en Amérique latine, tandis que d'autres brandissaient des pancartes avec ces slogans: "Argentine, réveille-toi!" et "Cristina corrompue", allusion à la présidente Cristina Fernandez.

Plusieurs personnalités de l'opposition ont pris part à cette manifestation, qui avait été soigneusement organisée à l'avance via les médias sociaux. Deux porte-parole de la municipalité de Buenos Aires ont déclaré à l'agence Reuters que la participation avait dépassé le million de personnes dans la capitale.

D'autres manifestations ont aussi été organisées dans le reste du pays.

La présidente Cristina Fernandez, dont le mandat prendra fin en 2015, est critiquée par l'opposition pour son projet de réforme de la justice mais aussi pour un projet de loi sur la presse, destiné selon les analystes à affaiblir le groupe Clarin, un empire médiatique qui ne ménage pas ses critiques contre la présidente.



(ats / 19.04.2013 09h30)