Un navire russe soupçonné de transporter des hélicoptères militaires vers la Syrie change de cap

LONDRES (AP) — Un navire russe soupçonné de transporter des hélicoptères militaires vers la Syrie semble avoir fait demi-tour après que son assureur britannique a annoncé qu'il cessait de l'assurer en raison de la nature de la cargaison, ont annoncé mardi des responsables britanniques.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a affirmé que le MV Alaed avait changé de direction suite à la divulgation d'informations concernant sa cargaison présumée. Plus tôt dans la journée, le Foreign Office avait confirmé qu'il était au courant qu'un cargo transportant des hélicoptères d'attaque de fabrication russe se dirigeait vers la Syrie.

Le navire a "apparemment fait demi-tour vers la Russie", a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague devant les parlementaires de son pays. Le cargo semble avoir évité les eaux territoriales britanniques et les eaux territoriales de l'Union européenne, a ajouté son ministère. La BBC a rapporté mardi qu'il se trouvait au large de l'Ecosse.

Ces informations ont été données après que Standard Club, l'assureur basé en Grande-Bretagne, a annoncé qu'il n'assurait plus le propriétaire du navire parce qu'il s'était rendu compte que son bateau transportait des munitions, en infraction totale par rapport aux règlements. AP

pyr/v0488


(AP / 19.06.2012 19h17)