Zone euro: les crédits au secteur privé reculent davantage en octobre

Francfort (awp/afp) - Le recul de l'octroi de crédits au secteur privé en zone euro s'est accentué en octobre, avec une baisse de 2,1% sur un an, après un repli de 2% en septembre a annoncé vendredi la Banque centrale européenne (BCE).

Le recul de septembre a finalement été supérieur à ce que la BCE avait annoncé initialement (-1,9%).

Les crédits aux entreprises non-financières se sont dégradés avec un recul de 3,7% sur un an, contre un recul de 3,6% en septembre, a précisé l'institution monétaire de Francfort dans un communiqué.

Les prêts aux ménages ont quant à eux une nouvelle fois légèrement progressé en octobre, de 0,1%, après une hausse de 0,1% déjà en septembre. Dans le détail, l'octroi de crédits à la consommation a continué de reculer, et à un rythme plus rapide, à -3,1% contre -2,3% en septembre, tandis que les prêts immobiliers, "le composant le plus important des crédits aux ménages", ont progressé de 0,9%, après une hausse de 0,8% en septembre.

Qualifiant ces chiffres de "décevants", Howard Archer estime que "les banques continuent apparemment de croire que la situation économique et les perspectives dans nombre de pays de la zone euro restent incertaines et risquées". D'un autre côté, la demande de crédit elle-même reste "généralement ténue" même si elle devrait commencer à augmenter avec l'amélioration des indices de confiance.

Quant à la croissance de la masse monétaire M3, indicateur avancé de l'inflation en zone euro, elle a nettement décéléré avec une progression de 1,4% en octobre contre une hausse de 2% en septembre. Le consensus d'analystes compilé par Dow Jones Newswires tablait sur une hausse de 1,7% en octobre.

Ce chiffre, loin de l'objectif d'une progression de 4,5% que s'est fixé la BCE, "maintient l'inquiétude que l'inflation (après 0,7% en octobre) va continuer à nettement être en dessous de l'objectif de la BCE" d'une hausse des prix proche de 2%, note M. Archer.

afp/al



(AWP / 28.11.2013 11h16)