Argentine: suspension de mesures favorables à Barrick Gold dans une zone glaciaire


BUENOS AIRES - La Cour suprême argentine a annoncé mardi avoir suspendu les mesures préventives prises par la justice de la province de San Juan (ouest), à la demande notamment de la compagnie minière canadienne Barrick Gold, qui freinaient l'application d'une loi de protection des glaciers.

La Cour a rendu sans effet les mesures prises par la justice fédérale de San Juan qui avaient été sollicitées par ces entreprises minières, parmi lesquelles Barrick Gold. De cette manière, la loi reste en vigueur, et il devra être procédé à un inventaire des glaciers, entre autres questions, a-t-elle indiqué via le site internet de son Centre d'information judiciaire (CIJ).

La loi sur les glaciers avait été adoptée en septembre 2010 et interdit l'activité minière dans les zones glaciaires et péri-glaciaires le long des 5.000 km de frontière commune avec le Chili.

Un texte dans ce sens adopté en 2008 était resté sans effet après un veto de la présidente Cristina Kirchner.

Les mesures provisoires avait été réclamées en 2011 par les entreprises Barrick Exploraciones Argentina et Exploraciones Mineras Argentinas, afin de suspendre l'application de six articles de la loi, selon le CIJ.

D'autres recours en inconstitutionnalité ont été introduits par l'Association des ouvriers de mines et la compagnie Argentina Gold, filiale de Barrick.

Ces mesures imposées en 2011 avaient pour objet de ralentir la réalisation d'un Inventaire national des glaciers, de limiter l'interdiction des activités qui détruisent des glaciers ou l'obligation de réaliser des études d'impact environnemental, a détaillé le CIJ.

Selon la Cour, cette loi cherche à préserver les glaciers et l'environnement péri-glaciaire en tant que réserve de ressources hydriques pour la consommation humaine (et) pour l'agriculture notamment.

Le gigantesque gisement d'or de Barrick Gold à Pascua Lama, une des principales mines d'or non exploitées au monde, prévoit 3 milliards de dollars d'investissements pour 25 ans d'exploitation.

Le gisement de Pascua Lama, situé près de glaciers à 5.000 m d'altitude, à cheval sur les régions de San Juan en Argentine (30%) et d'Atacama au Chili (70%), doit commencer à produire début 2013.

(©AFP / 03 juillet 2012 21h27)