Ben Laden : près de mille manifestants antiaméricains au Pakistan


QUETTA (Pakistan) - Entre 800 et un millier de manifestants ont défilé lundi au cri de Mort à l'Amérique ! à Quetta, dans le sud du Pakistan, après la mort d'Oussama ben Laden tué par un commando des forces spéciales américaines dans le nord, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les manifestants -au moins 800 selon le journaliste de l'AFP, plus de mille selon le parti islamiste qui avait appelé à protester- ont également incendié un drapeau américain avant de se disperser dans le calme.

Quetta est la capitale de la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest, frontalière de l'Afghanistan.

Ben Laden est le héros du monde musulman et (...) son martyre ne mettra pas un terme au mouvement, a lancé à la foule le maulawi (titre religieux) Asmatullah, un ancien député islamiste qui menait la manifestation.

Il s'agissait de la première manifestation au Pakistan depuis que le président Barack Obama avait annoncé tôt lundi matin que Ben Laden avait été tué dans un raid aéroporté des forces spéciales américaines à Abbottabad, à environ 80 km au nord d'Islamabad.

Les manifestants ont en outre scandé des slogans en faveur des talibans afghans et de leur chef suprême, le mollah Muhamad Omar, dont certains experts estiment que le conseil qu'il dirige se cache à Quetta ou dans ses environs.

L'opération d'aujourd'hui montre que les Etats-Unis n'ont aucun respect pour les frontières et qu'ils peuvent violer le droit international quand ils le veulent, a conclu Asmatullah.

Les zones tribales frontalières du nord-ouest du Pakistan, mais aussi certaines au Baloutchistan, sont le bastion des talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda, le principal sanctuaire du réseau d'Oussama ben Laden dans le monde et la base arrière des talibans afghans.

(©AFP / 02 mai 2011 18h13)

News les plus lues