Bolivie: Morales nationalise la filiale du groupe espagnol REE


LA PAZ - Le président bolivien Evo Morales a nationalisé mardi l'entreprise de Transport d'électricité (TDE), gérée par Red Electrica international, filiale du groupe espagnol Red Electrica Corporacion (REE), et a ordonné l'occupation des locaux par l'armée.

Ce décret suprême a pour objet de nationaliser en faveur de l'Entreprise nationale d'électricité (ENDE, publique), au nom de l'Etat, le paquet d'actions que possède l'entreprise Red Electrica internacional dans l'entreprise de Transport d'électricité, a déclaré Evo Morales lors d'une cérémonie publique au palais présidentiel à La Paz.

Le président a également ordonné aux forces armées de prendre le contrôle de la direction et de l'administration de TDE.

Transport d'électricité est détenue à 99,94% par Réseau électricité international, dont la maison mère est le gestionnaire du réseau de transport d'électricité espagnole REE.

TDE a été fondée en 1997, lors d'une vague de privatisations, et possède 73% des lignes électriques du pays, selon son site internet en Bolivie.

Evo Morales, premier président amérindien de la Bolivie, membre de la gauche radicale latino-américaine, est confronté depuis plusieurs semaines à d'importantes revendications sociales, émanant tant de sa base ouvrière qu'indigène.

Il a déjà profité, depuis son arrivée au pouvoir en 2006, de la date du 1er mai pour annoncer la nationalisation d'autres entreprises, dans les secteurs de l'électricité, du pétrole ou de la fonderie.

(©AFP / 01 mai 2012 18h51)