Budapest entérine l'acquisition d'une filiale hongroise d'EON


Budapest - Le gouvernement conservateur hongrois de Viktor Orban a entériné mercredi l'acquisition des activités gazières de la compagnie allemande EON en Hongrie, a annoncé un porte-parole du cabinet.

Le cabinet a examiné ce matin la question de l'acquisition des activités gazières d'EON, et y a donné son accord, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Andras Giro-Szasz, après le conseil des ministres.

Comme prévu, le contrat final devrait être signé fin janvier, a-t-il ajouté, sans dévoiler plus de détails, notamment financiers, sur la transaction.

Le 30 novembre, le gouvernement avait signé une lettre d'intention avec EON prévoyant la cession des activités gazières du groupe allemand à la société publique locale MVM.

Le chef de gouvernement Viktor Orban et le patron d'EON Johannes Teyssen avaient paraphé le document, prévoyant un transfert des activités d'EON dans MVM, dans le cadre d'un contrat de vente d'actions devant être signé au plus tard le 31 janvier.

Les activités gazières d'EON en Hongrie représentaient un chiffre d'affaires de 1,95 milliard d'euros en 2011, celles du concurrent MOL -société gazière et pétrolière hongroise, dont l'Etat détient 21,2%- 1,53 milliard d'euros, selon les chiffres publiés par les groupes.

E.ON

(©AFP / 12 décembre 2012 13h55)