Caucase/stations de ski : la CDC crée une coentreprise avec une société russe


MOSCOU - La Caisse des dépôts et consignations a signé vendredi un accord pour créer une coentreprise avec la société russe Northern Caucasus resorts pour un projet d'aménagement de cinq stations de ski dans le Caucase russe, région minée par la pauvreté et une rébellion islamiste.

L'accord a été signé en présence du Premier ministre russe Vladimir Poutine en marge d'un forum d'investissement à Sotchi, sur les bords de la mer Noire, a indiqué à l'AFP Laurent Vigier, directeur des affaires internationales de la CDC, bras financier de l'Etat français.

Aux termes de l'accord, la CDC détiendra 49% de la coentreprise et Northern Caucasus resorts 51%, d'après un communiqué de la société russe.

Les deux parties apportent chacune cinq millions d'euros à son capital, a précisé M. Vigier.

Cette société commune va assurer la coordination de l'ensemble du projet, qui représente au total 10 milliards d'euros et prévoit l'aménagement de stations de sports d'hiver sur les sites de Lago-Naki (Adyguée), Arkhyz (Karatchaïévo-Tcherkessie), Elbrouz (Kabardino-Balkarie), Mamisson (Ossétie du Nord) et Matlas (Daguestan), a expliqué M. Vigier.

L'objectif est de présenter le projet aux investisseurs privés et institutionnels français et internationaux et de lever de l'argent, a-t-il précisé.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces fédérales russes et indépendantistes, la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé hors des frontières tchétchènes pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord.

Les attentats, les explosions et les attaques visant des responsables des forces de l'ordre sont quasi-quotidiens dans les républiques du Caucase. Le Daguestan est particulièrement touché par ces violences

Mi-février, trois skieurs russes ont été tués par des hommes armés près du mont Elbrouz (5.642 mètres), la plus haute montagne d'Europe, en Kabardino-Balkarie.

Il y a tout le potentiel pour ce projet (...) pour en faire un succès, a déclaré M. Vigier, ajoutant toutefois que la sécurité était un élément indispensable.

Les groupes français Thales et européen EADS, qui souhaiteraient participer à la sécurisation des stations de ski, étaient dans la délégation des entreprises accompagnant Augustin de Romanet, directeur général de la CDC.

Les Jeux Olympiques de Sotchi, qui auront lieu en 2014, vont permettre de populariser le Caucase dans le monde, a assuré M. Vigier.

L'objectif est (...) d'ouvrir dans les années qui vont suivre les premières stations de ski, et cela transformera le Caucase en une des plus grandes destinations hivernales au monde, a-t-il affirmé.

(©AFP / 16 septembre 2011 15h38)