Chine: le frère d'un célèbre dissident aveugle affirme avoir été battu


PEKIN - Le frère du dissident chinois Chen Guangcheng, célèbre avocat aveugle réfugié aux Etats-Unis, a affirmé jeudi avoir été passé à tabac, dénonçant une intensification des mesures de rétorsion le visant ainsi que sa famille.

Chen Guangfu a relaté à l'AFP qu'un véhicule noir s'était arrêté à son niveau et que deux hommes en avaient surgi pour le frapper violemment.

Il a assuré que le harcèlement et les brimades contre les proches de Chen se multipliaient à l'approche de l'anniversaire du départ de ce dernier pour les Etats-Unis.

Avant nous étions simplement harcelés, désormais il y a des attaques physiques. La situation s'aggrave, a dit Chen Guangfu.

Le département d'Etat américain a exhorté les autorités chinoises à cesser de harceler la famille (Chen) et de la traiter avec équité et dignité. Le secrétaire d'Etat John Kerry a fait état par écrit de ses inquiétudes auprès de responsables chinois, a précisé le porte-parole adjoint de la diplomatie américaine, Patrick Ventrell.

Chen Guangcheng était parvenu en avril 2012 à s'échapper de son village du Shandong (est) où il était assigné à résidence, avant de trouver refuge à l'ambassade américaine à Pékin.

Son évasion de son village, pourtant sous la garde de dizaines d'hommes de main se relayant jour et nuit, avait provoqué une crise entre la Chine et les Etats-Unis.

Après avoir trouvé refuge pendant six jours à l'ambassade des Etats-Unis à Pékin, --en pleine visite de la secrétaire d'Etat de l'époque Hillary Clinton-- puis avoir été hospitalisé pendant deux semaines dans la capitale chinoise, il avait été finalement autorisé à quitter la Chine et était arrivé le 19 mai 2012 à New York.

(©AFP / 09 mai 2013 21h41)

News les plus lues