Colombie: le chef de la guérilla des Farc Alfonso Cano est mort


BOGOTA - Le chef de la guérilla colombienne des Farc Alfonso Cano a été tué lors de combats avec l'armée, a annoncé vendredi soir à l'AFP le gouverneur du département de Cauca, dans le sud-ouest de la Colombie.

Des troupes de l'armée de terre et de l'air ont réalisé des opérations entre les municipalités de Suarez et Lopez de Mikay où l'on rapporte la mort historique d'Alfonso Cano, a déclaré Alberto Gonzalez à l'AFP.

Une source des services de renseignement militaires a confirmé l'information. Nous avons confirmé pleinement la mort de Cano, a-t-elle déclaré à l'AFP sous couvert de l'anonymat.

Alfonso Cano était devenu en 2008 le chef de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), en remplacement de son leader historique, Manuel Marulanda, emporté par une crise cardiaque en mars.

L'armée et la police colombienne n'avaient de cesse de le traquer depuis, afin d'affaiblir le commandement de la guérilla.

En septembre 2010 Jorge Briceno, alias 'Mono Jojoy', le numéro 2 des Farc et son chef militaire, avait déjà été tué.

En 2008, la guérilla des Farc, fondée en 1964 et comptant encore 8.000 combattants selon les autorités, avait aussi perdu deux autres dirigeants historiques, outre son principal fondateur Manuel Marulanda: les deux membres du bureau politique, Raul Reyes, tué dans un bombardement en Equateur et Ivan Rios, assassiné par son aide de camp.

Elle avait tenté depuis de se réorganiser et intensifié ses actions.

En fin de journée vendredi, le ministre de la Défense Juan Carlos Pinzon avait annoncé la capture du responsable de la sécurité de Cano, l'Indien Efrain et indiqué que l'armée cherchait aussi à confirmer la mort de sa compagne.

Selon Ariel Avila, spécialiste du conflit au sein de l'Institut d'études Corporation Nuevo Arco Iris, d'intenses combats opposaient la guérilla à l'armée depuis une vingtaine de jours dans le département de Cauca.

Depuis jeudi, une quinzaine de bombardements étaient intervenus dans la région, selon lui.

(©AFP / 05 novembre 2011 04h40)

News les plus lues