Convoi nucléaire en Seine-St-Denis: sûreté et sécurité assurées, selon Batho


PARIS - Le gouvernement a assuré mercredi que toutes les mesures de sûreté et sécurité sont prises lors du transport de déchets nucléaires, et notamment le 13 décembre en Seine-Saint-Denis où le stationnement d'un convoi a provoqué le mécontentement d'élus et de militants.

Toutes les mesures sont prises pour assurer la sûreté et la sécurité de nos concitoyens, a répondu la ministre de l'Ecologie Delphine Batho au député Jean-Christophe Lagarde (UDI), lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Elle était interrogée sur la circulation le 13 décembre en Seine-Saint-Denis d'un convoi de déchets nucléaires, en provenance des Pays-Bas et à destination de l'usine de retraitement à La Hague (Manche), qui a stationné longuement à la gare de Drancy-Le Bourget.

Elus d'Europe-Ecologie-Les-Verts et du Nouveau Centre ainsi que des militants anti-nucléaires se sont émus de la présence de ce convoi sur les voies ferroviaires empruntées chaque jour par des dizaines de milliers de voyageurs, selon les mots d'Aline Archimbaud, sénatrice écologiste du département.

Toutes les garanties de sûreté sont prises pour éviter les heures d'affluence, a souligné Mme Batho. Le convoi incriminé est ainsi arrivé en France de nuit, et a atteint Le Bourget à 06H00. Il est en reparti qu'à 21H00 pour éviter les heures de pointe, a-t-elle dit.

Pendant son arrêt dans la zone de fret isolée du Bourget, les trois wagons ont été surveillés en permanence par l'opérateur ainsi que par la sûreté de la SNCF, a encore déclaré la ministre.

Plus généralement, le contrôle de la sûreté des transports de matière radioactive est assuré par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à chaque étape de la vie du colis, de sa conception à sa maintenance, jusqu'à son expédition et son transport, a-t-elle détaillé.

Quant au niveau d'irradiation, Mme Batho a déclaré que les contraintes réglementaires et le débit de dose à proximité du véhicule sont très strictement encadrés et contrôlés.

(©AFP / 18 décembre 2012 15h55)

News les plus lues