Coran brûlé: cinq morts en Afghanistan


KABOUL (Afghanistan) - Au moins cinq manifestants sont morts et une trentaine ont été blessés par balle mercredi dans les émeutes antiaméricaines en Afghanistan après que des exemplaires du Coran eurent été brûlés la veille dans une base militaire américaine, ont indiqué les autorités locales et médicales.

Outre une victime à Jalalabad (est), un manifestant a perdu la vie à Kaboul, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé. Trois autres ont été tués dans la province de Parwan, au nord de Kaboul, selon Roshna Khalid, porte-parole des autorités provinciales.

Les manifestations sont devenues violentes. Les protestataires ont commencé à s'attaquer à la police avec des pierres. Dans un affrontement, trois personnes ont été tuées et plus de dix autres blessées, a indiqué à l'AFP Mme Khalid, pour qui certains des manifestants étaient armés.

De violentes émeutes, aux cris de Mort à l'Amérique et Mort à Obama, ont éclaté en deux points dans la capitale Kaboul, et à Jalalabad, dans l'est, qui abrite également une importante base militaire de la force internationale composée pour plus des deux tiers de ses troupes de soldats américains.

Un manifestant a été tué à Kaboul, un autre à Jalalabad, selon des sources médicales.

Les deux manifestations dans la capitale se sont dispersées, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les profanations du livre saint de l'islam, ou des actes considérés comme blasphématoires par les musulmans, commis par des soldats étrangers surviennent périodiquement en Afghanistan, déclenchant généralement des manifestations violentes.

(©AFP / 22 février 2012 11h24)

News les plus lues