Cuba: un vice-ministre, des hauts fonctionnaires en prison pour corruption


LA HAVANE - Un tribunal cubain a condamné à des peines de trois à cinq ans de prison un ex-vice ministre de l'Industrie alimentaire ainsi que 10 hauts fonctionnaires, accusés de corruption dans l'affaire Rio Zaza, a annoncé jeudi soir un communiqué officiel lu à la télévision.

Le jugement fait suite à la condamnation par coutumace lundi du chilien Marcel Marambio, un chef d'entreprise, à 15 ans de prison pour corruption, un mois après la condamnation de son frère Max à 20 ans, par contumace également.

Longtemps installés à Cuba, les frères Marambio, actuellement au Chili, sont d'anciens militants du mouvement d'extrême-gauche chilien MIR, proches de Fidel Castro. Ils avaient monté l'entreprise Rio Zaza avec l'Etat cubain.

Mercredi, un nouveau procès pour délit de subornation et falsification de documents bancaires et commerciaux s'est conclu par la condamnation à cinq ans de prison de Celio Hernandez, ex-vice ministre de l'Industrie alimentaire. Le ministre, Alejandro Roca, avait quant à lui écopé de 15 ans de prison début mai, en même temps que Max Marambio.

Selon le communiqué officiel, cinq ans de prison ont également été infligés jeudi à Ofelia Liptak, haut fonctionnaire et épouse du général Rogelio Acevedo, figure historique de la révolution cubaine.

Le général Acevedo a été démis de ses fonctions de président de l'Institut d'aéronautique civile en mars 2010.

Dans ses attendus, le tribunal relève que les condamnés se sont rendus coupables de subornation en argent liquide et autres cadeaux illégaux, ainsi que d'avoir détourné ou permis le détournement de marchandises de leur destination première.

Les autres condamnés sont des cadres du ministère de l'Industrie alimentaire et l'entreprise Rio Zaza, propriété conjointe des autorités et des frères Marambio.

Avec deux usines de conditionnement alimentaire à Cuba (jus de fruits, céréales, produits laitiers, etc.), Alimentos Rio Zaza réalisait un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars par an.

Cuba importe 84% de son alimentation, selon les chiffres officiels.

Lundi dernier, outre Marcel Marambio, 15 employés et cadres cubains de la compagnie aérienne nationale Cubana de Aviacion et de Rio Zaza se sont vu infliger des peines de trois à cinq ans dans le même procès pour corruption administrative.

L'affaire avait éclaté avec la découverte en avril 2010 du cadavre du gérant de Rio Zaza, le Chilien Roberto Baudrand, mort officiellement d'une insuffisance respiratoire liée à l'ingestion de médicaments et d'alcool.

(©AFP / 10 juin 2011 04h29)