Décès du Pr Nahas, résistant et spécialiste du cannabis


PARIS - Le Pr Gabriel Nahas, ancien résistant et professeur de médecine, connu pour ses positions controversées sur les dangers du cannabis, est décédé jeudi à New York où il résidait à l'âge de 92 ans, a annoncé mardi sa famille dans le carnet du Figaro.

Ses obsèques auront lieu vendredi au cimetière protestant de Puylaurens (Tarn), précise l'avis.

Né en 1920, Gabriel Nahas avait appartenu durant l'Occupation au maquis de Vabre (Tarn), rattaché à l'Armée secrète, et dans lequel furent formés des centaines de résistants armés destinés à appuyer le débarquement allié de juin 1944 en Normandie. Au sein de ce réseau, il avait organisé une filière d'exfiltration vers l'Espagne de pilotes américains et britanniques abattus sur le sol français.

Professeur de médecine à l'université de Columbia, directeur de recherches à l'Inserm et président de l'Alliance française contre la toxicomanie, le Pr Nahas avait défendu dans les années 80 et 90 des thèses controversées sur les dangers du cannabis sur la santé. Il soutenait que le cannabis est un toxique qui augmente l'incidence des maladies mentales, a un pouvoir cancérigène supérieur à celui du tabac et un potentiel d'abus trois fois supérieur à celui de l'alcool.

Gabriel Nahas était titulaire d'une impressionnante série de décorations obtenues au titre de la Résistance : commandeur de la Légion d'honneur, Croix de guerre 39-45 avec trois palmes, presidential Medal of freedom avec palme d'or (USA) ou chevalier de l'ordre de l'Empire britannique.

(©AFP / 03 juillet 2012 15h14)