Départ d'un cargo russe chargé d'hélicoptères destinés à la Syrie


MOSCOU - Le cargo russe Alaed, qui avait dû faire demi-tour en juin au large de l'Ecosse sans avoir pu livrer à la Syrie des hélicoptères remis en état par la Russie, a quitté le port de Mourmansk, a annoncé vendredi l'agence publique russe chargée des exportations militaires.

Ce navire est parti mardi de ce port du nord-ouest, situé sur l'océan Arctique, vers Kaliningrad, dans la Baltique, ce qui l'oblige à passer au large de la Finlande et de la Norvège, d'après l'administration portuaire de Mourmansk, citée par l'agence de presse Interfax.

Le cargo est ensuite attendu le 17 juillet à Saint-Pétersbourg, encore plus à l'est dans la Baltique, a de son côté souligné son propriétaire, également cité par Interfax.

Les hélicoptères MI-25 destinés à être retournés à la Syrie après réparation se trouvent comme auparavant à bord de l'Alaed, qui navigue du port de Mourmansk vers un des ports de la Fédération de Russie, se borne à indiquer de son côté Rossoboronexport (l'organisme chargé des exportations militaires), dans un communiqué.

Des révélations sur la mission de l'Alaed avaient poussé son assureur britannique à résilier son assurance, ce qui avait empêché de facto le navire d'entrer dans quelque port que ce soit pendant son périple.

La Russie avait reconnu le 21 juin que le bateau transportait du matériel de défense antiaérienne et trois hélicoptères Mi-25 appartenant à la Syrie et remis en état en Russie.

(©AFP / 13 juillet 2012 13h37)