Des rebelles de Misrata infiltrés par la mer combattent à Tripoli


BENGHAZI (Libye) - Des rebelles libyens, venus par la mer de l'enclave côtière de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli, ont infiltré la capitale et participent aux combats qui s'y déroulent actuellement, a affirmé à l'AFP un porte-parole local de la rébellion.

Des éléments avancés des rebelles de Misrata ont atteint Tripoli ce matin par la mer, a indiqué Abdoullah Melitan, du Centre des médias du conseil militaire de Misrata.

Ils ont rejoint les rebelles sur place et combattent actuellement à leurs côtés, a affirmé M. Melitan, dont les déclarations n'ont pas été confirmées de source indépendante.

Ils sont au nombre d'environ 200 combattants, ils ont été déployés dans la zone Souk Jomaa (dans le nord-est de la capitale) où ils ont fait la jonction avec des rebelles sur place, a précisé cette source.

Nous allons leur envoyer des renforts depuis Misrata, a ajouté le porte-parole.

Les rebelles libyens tiennent depuis la mi-mai le port de Misrata, situé à 200 km à l'est de la capitale Tripoli, après avoir repoussé une vaste offensive des pro-Kadhafi et subi deux mois de siège.

Vendredi, poussant vers l'ouest sur l'axe menant à Tripoli, ils se sont emparés de la localité de Zliten. Seule la ville de Khoms les sépare désormais de la périphérie est de la capitale, à environ une centaine de kilomètres.

Des rebelles de Misrata protègent désormais Zliten. Les rebelles de Zliten ont quant à eux avancé 7 kilomètres plus à l'ouest (sur la route de Tripoli), jusqu'au pont de Kaam, a précisé M. Melitan.

(©AFP / 21 août 2011 16h13)

News les plus lues