Dette: l'Italie lève 567 M EUR sur le marché, bond des taux à plus de 7%


MILAN (Italie) - Le Trésor italien a émis lundi 567 millions d'euros d'obligations indexées sur l'inflation à échéance 2023 dont les taux d'intérêt ont bondi à plus de 7%, a annoncé la Banque d'Italie.

Le montant levé s'inscrit dans le bas de la fourchette de l'objectif du Trésor qui comptait émettre entre 500 et 750 millions d'euros.

La demande est restée soutenue, s'élevant à environ 1,225 milliard d'euros, mais le Trésor peut décider, selon ses besoins, de ne pas émettre le montant maximum, notamment si le taux est trop élevé.

Signe de la méfiance des investisseurs, les taux de ces titres ont en effet bondi à 7,3% contre 4,6% lors de la dernière opération similaire dont la Banque d'Italie ne précise pas la date.

Ce taux record n'est toutefois pas une surprise car il se situe au niveau où évoluent actuellement les taux à long terme de l'Italie qui sont jugés insoutenableS, sur la durée, pour le pays, qui croule sous une dette colossale d'environ 1.900 milliards d'euros, soit environ 120% du PIB.

Les titres émis lundi étant d'un type particulier en raison de leur indexation sur l'inflation, le nouveau véritable test sur les marchés pour l'Italie interviendra mardi, jour où le Trésor compte émettre entre 5 et 8 milliards d'euros d'obligations à moyen et long terme.

Vendredi, les taux d'emprunt de l'Italie s'étaient envolés à des niveaux record lors de l'émission de 10 milliards d'euros de titres à six mois et deux ans.

Les taux à six mois avaient bondi à 6,504% contre 3,535% lors de la dernière opération similaire le 26 octobre et les taux à deux ans à 7,814% contre 4,628%.

Alors que le pays est au bord de l'asphyxie financière, le Fonds monétaire international a démenti lundi discuter avec Rome d'un plan de secours après des informations du quotidien La Stampa indiquant que le FMI pourrait débloquer entre 400 et 600 milliards d'euros afin de permettre à l'Italie de disposer de 12 à 18 mois pour adopter des mesures budgétaires et des réformes économiques.

(©AFP / 28 novembre 2011 12h09)

News les plus lues