Deux pêcheurs palestiniens blessés par la marine égyptienne au large de Gaza


GAZA (Territoires palestiniens) - Deux pêcheurs palestiniens ont été blessés et cinq ont été interpellés vendredi par la marine égyptienne au large de la bande de Gaza, a indiqué le Hamas, qui a condamné un acte injustifié et réclamé la libération des détenus.

Des bateaux de la marine égyptienne ont tiré en direction des bateaux de pêcheurs palestiniens près de la frontière égyptienne, au large de Rafah (sud de la bande de Gaza) à l'aube vendredi, a annoncé l'agence de presse du Hamas sur son site internet.

Les autorités égyptiennes n'ont de leur côté pas confirmé l'incident, qui intervient sur fond de tension croissante avec le Hamas.

Deux pêcheurs ont été blessés et cinq autres arrêtés, a précisé le mouvement islamiste, au pouvoir dans la bande de Gaza depuis 2007.

Les deux blessés ont été admis à l'hôpital de Rafah, ont signalé des sources médicales, ajoutant que leurs jours n'étaient pas en danger.

Dans un communiqué, le Hamas a par la suite officiellement condamné cet incident, qualifié d'acte injustifié, et appelé à la libération des détenus.

Les pêcheurs de Gaza se rendent souvent dans les eaux égyptiennes pour compenser les restrictions imposées par le blocus maritime israélien.

Aux termes d'un accord de cessez-le-feu conclu le 21 novembre dernier avec le Hamas, Israël a allégé ce blocus et les pêcheurs sont maintenant autorisés à sortir jusqu'à 6 milles nautiques, au lieu de 3 jusqu'alors (environ 11 km au lieu de 5,5).

Mais les pêcheurs de Gaza expliquent que leur zone de pêche reste insuffisante pour subvenir aux besoins de l'enclave surpeuplée, et tentent souvent de ramener du poisson depuis les eaux égyptiennes.

Cette pratique est de moins en moins tolérée par la marine égyptienne depuis la chute début juillet du président islamiste Mohammed Morsi, dont le gouvernement était affilié aux Frères musulmans, proches du Hamas.

(©AFP / 30 août 2013 18h47)