Du mouvement pour les nouveaux compteurs Linky et Gazpar d'ici fin juin


LA DEFENSE (France / Hauts-de-Seine) - L'appel d'offres pour les nouveaux compteurs électriques Linky doit être lancé d'ici la fin juin, date à laquelle le gouvernement prendra aussi une décision sur le compteur gaz Gazpar, a annoncé mardi la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho.

Nous travaillons ardemment sur la question du déploiement du compteur Linky, dont je rappelle qu'il permettra la création de 10.000 emplois en France. Je souhaite que le lancement des appels d'offres ait lieu et soit décidé d'ici la fin du mois de juin, a-t-elle déclaré.

Le compteur intelligent est la pierre angulaire de la construction des smart grids en France, pour les faire entrer dans la vie quotidienne des Français, a fait valoir Mme Batho lors d'un congrès consacré à ces réseaux électriques améliorés grâce notamment à l'informatique.

Cet appel d'offres est très attendu par les fabricants (Landis+Gyr, Itron...) qui ont déjà beaucoup souffert du retard pris par ce dossier, lancé par le précédent gouvernement. Dans les plans de l'ancien exécutif, l'installation des premiers des 35 millions d'appareils devait commencer cette année.

Delphine Batho avait relancé le dossier en novembre, en fixant une nouvelle date de début déploiement par ERDF (filiale d'EDF chargée du réseau de distribution) à fin 2014.

Entre temps, la facture estimée du projet s'est alourdie, passant de 4,5 milliards d'euros à entre 5 et 7 milliards d'euros, selon une récente déclaration du patron d'EDF Henri Proglio. Le gouvernement s'est plusieurs fois engagé à ce que le consommateur ne paie rien.

Concernant Gazpar, l'équivalent de Linky pour le gaz, le gouvernement attend mi-juin une délibération de la Commission de régulation de l'énergie mi-juin pour donner son éventuel feu vert au déploiement, a indiqué Mme Batho, confirmant une information des Echos.

Selon le journal, GRDF table sur un déploiement de 11 millions de compteurs entre 2015 et 2022, pour un coût de 1 milliard d'euros.

Les deux compteurs permettront notamment de communiquer directement les relevés aux fournisseurs. Pour Linky, la consommation en temps réel apparaît sur le compteur, pour Gazpar des relevés quotidiens via un site internet.

map/bpi/jld

EDF

(©AFP / 04 juin 2013 15h34)