EDF juge très encourageants les tests d'une hydrolienne en Bretagne


RENNES - EDF a jugé mardi très encourageants les premiers tests de son hydrolienne prototype immergée au large de Paimpol, près de l'île de Bréhat (Côtes d'Armor).

Les résultats de ces premiers tests sont satisfaisants et confirment les hypothèses retenues pour le projet d'un parc sous-marin de quatre hydroliennes d'une puissance unitaire de 0,5 MW à cet endroit, a indiqué EDF.

L'hydrolienne baptisée L'Arcouest d'un diamètre de 16 mètres pour 850 tonnes, avait été immergée à une profondeur de 35 mètres, pour tester son fonctionnement en conditions réelles.

Selon EDF, la rotation (des pales et du rotor de l'alternateur) a été conforme aux attentes et l'essentiel des contrôles mécaniques sont désormais validés. Cette première expérimentation va permettre d'apporter des améliorations notamment sur l'étanchéité et les connexions électriques, précise le groupe.

L'hydrolienne a été relevée et va retourner à Brest, où elle va être démontée et regardée de près par les techniciens, qui vont aussi exploiter les données des multiples capteurs dont elle était dotée.

Une deuxième phase de tests devrait démarrer à la fin du 1er semestre 2012, a précisé EDF dans son communiqué.

L'objectif affiché par le groupe français au moment de l'immersion du prototype était de raccorder les quatre hydroliennes au réseau électrique à la fin 2012.

Les quatre machines pourront alimenter de 2.000 à 3.000 foyers.

Elles sont construites par l'irlandais OpenHydro avec le concours de DCNS, et constituent une première mondiale selon EDF.

EDF

(©AFP / 17 janvier 2012 16h02)