Electricité: le tarif d'acheminement va augmenter de 3,6% le 1er janvier


PARIS - Le tarif qui rémunère le distributeur de courant ERDF, inclus dans les prix de l'électricité, va augmenter de 3,6% le 1er janvier prochain, mais sera sans conséquence pour la facture des consommateurs, selon une délibération du gendarme français de l'énergie parue vendredi au Journal officiel.

Cette augmentation du tarif d'acheminement de l'électricité se fonde sur une nouvelle méthode de calcul, après l'annulation en novembre 2012 du tarif (Turpe 3) de la période précédente (2009-2013) par le Conseil d'Etat.

Celui-ci avait estimé que la méthodologie retenue par le régulateur pour déterminer la rémunération de capital d'ERDF, une filiale d'EDF, n'était pas pertinente, et un tarif révisé avait été appliqué rétrospectivement pour la période.

L'analyse des charges d'exploitation et le nouveau mode de calcul des charges de capital conduisent la CRE à retenir une augmentation de 3,6% au 1er janvier 2014 puis une indexation sur l'inflation au 1er août 2014 à 2017, selon la délibération de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) sur le Turpe 4.

Cette hausse n'alourdira toutefois pas la facture des consommateurs: elle est déjà couverte par la hausse de 5% des tarifs réglementés de l'électricité (hors taxes) intervenue le 1er août dernier. Une nouvelle hausse de 5% de ces tarifs encadrés par l'Etat est déjà prévue à l'été 2014.

Le Turpe, tarif d'utilisation des réseaux public d'électricité, représente environ 47% de la facture hors taxes des consommateurs, en moyenne.

Le nouveau tarif n'inclut toutefois pas les charges liées au déploiement des nouveaux compteurs électriques communicants Linky, d'ici à 2020. La définition du cadre tarifaire relatif au projet Linky fera l'objet d'une délibération tarifaire ad hoc, a indiqué la CRE.

mpa/map/cb/spi

EDF

(©AFP / 20 décembre 2013 12h40)

News les plus lues