France: la police confirme avoir échoué à arrêter Aurore Martin


BAYONNE (France) - L'opération policière visant à arrêter la militante basque française Aurore Martin, qui devait être transférée en Espagne en vertu d'un mandat d'arrêt européen, a été stoppée mardi à Bayonne, dans le sud-ouest de la France, à la suite d'une action de militants, a-t-on appris de source policière

D'importantes forces de police qui s'étaient regroupées devant un café de Bayonne, où la militante de 32 ans s'était réfugiée après avoir échappé à son arrestation, ont quitté les lieux peu après 16H30 (14H30 GMT), a constaté une correspondante de l'AFP.

L'opération a été arrêtée, au motif de trouble à l'ordre public, a déclaré à l'AFP un responsable policier, sans donner d'autres précisions.

Une quarantaine de militants étaient parvenus à interrompre en début d'après-midi, dans une rue du centre de Bayonne, l'opération policière qui visait à arrêter Aurore Martin, promise à un transfert en Espagne en vertu d'une décision confirmée par la cour de cassation.

Après une empoignade assez violente, selon les termes d'Aurore Martin, entre une demi-douzaine de policiers encagoulés venus l'arrêter et les militants venus à son secours, la militante s'était réfugiée dans un bistrot, entourée de plusieurs dizaines de sympathisants et d'élus de la région venus la soutenir.

Aurore Martin fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis le 13 octobre 2010 par un magistrat de Madrid en vue de poursuites pénales pour participation à une organisation terroriste en raison de ses activités à la direction de Batasuna. Ce parti est autorisé en France mais interdit en Espagne pour ses liens présumés avec l'organisation indépendantiste armée ETA.

(©AFP / 21 juin 2011 17h17)

News les plus lues