Gaz de schiste: ExxonMobil confirme l'arrêt de l'exploration en Pologne


NEW YORK - Le groupe américain d'hydrocarbures ExxonMobil a confirmé qu'il mettait fin à ses opérations d'exploration de gaz de schiste en Pologne, après avoir découvert que les deux puits sur lesquels il travaillait ne montraient aucune promesse.

Je peux confirmer que nous avons terminé nos opérations d'exploration en Pologne après avoir rempli toutes nos obligations envers nos partenaires, et en conformité avec tous les règlements environnementaux, a indiqué un porte-parole dans un courrier à l'AFP.

Nous n'avons pas identifié de flux constant et commercialement justifié d'hydrocarbures dans nos deux puits du bassin de Lublin (sud-est) et du bassin de Podlasie (est), a-t-il précisé.

La Pologne dispose de gisements de gaz de schiste exploitables évalués à 1.920 milliards de mètres cube au maximum, selon un rapport officiel de l'Institut national de Géologie (PIG) publié en mars.

Selon PIG, ces gisements placeraient la Pologne en 3e position parmi les pays européens riches en gaz, derrière la Norvège et les Pays-Bas. Leur exploitation pourrait lui assurer une indépendance énergétique par rapport à la Russie.

La Pologne consomme environ 14 milliards de mètres cubes de gaz par an, dont les 2/3 lui sont fournis par la Russie.

Selon le gouvernement polonais, l'exploitation commerciale de ces gisements pourrait commencer à partir de 2014.

chr/mf

EXXONMOBIL

(©AFP / 19 juin 2012 04h21)

News les plus lues